Overdenkingen

Een van de moeilijkste zaken bij het opstellen van een profiel, of een pagina zoals deze is het kiezen van een gebruikersnaam. Eigenlijk zou ik van te voren een paar namen moeten bedenken, elke keer word ik ter plekke gewezen op de grenzen van mijn creativiteit. Ik heb deze keer dus gekozen voor 'zeegeus'. Waarom? Omdat ik gevaren heb en tegenwoordig hulppredikant ben, daarnaast ben ik in geschiedenis geïnteresseerd. Dus 'zeegeus' dekt de lading wel een beetje.Het is mijn bedoeling om hier preekteksten en overdenkingen te plaatsen. 

Prédication de 14 Juin 2015 à l'église protestante Bruxelles Botanique

0 reacties

Le Royaume de Dieu est comme quand on jette de la semence en terre.
Est-ce qu’on peut bien comprendre ça? Le Royaume est comparé avec l’action de semer. Plus tard Jésus compare le Royaume avec un grain tout petit qui peut devenir une plante qui pousse de grandes branches.
Qu’est ce que ça veut dire?
Le Royaume de Dieu, est-ce bien un arbre tout grand maintenant?
Est-ce qu’on doit tous semer? Est-ce qu’on doit tous toujours de nouveau commencer à semer?
N’avons nous pas un Royaume de Dieu qui est là? Un Royaume qui nous attend?

Dans le Bible on peut trouver des autres métaphores avec des arbres.
Nous avons lu dans le livre du prophète Ezéchiel d’un cèdre magnifique planté sur une haute montagne. Ce cèdre symbolise un peuple.
Dans le premier psaume on trouve l’image d’un arbre planté près d’un courant d’eau. Cet arbre symbolise le croyant qui médite la loi de Dieu.

Tous les arbres ne cessent jamais à croître. Un arbre de cinq cent ans va pousser des nouvelles branches, il va encore devenir plus grand.
L’image d’un grain semé qui devient une plante grande est l’image d’un processus.
Tous les images d’arbres sont des images de croissance.
Le processus de croître est plus important que le résultat.

On peut même se demander s’il y a un résultat. Les arbres ne cessent jamais à croître. Leur vie est un processus de croître.
Jésus choisissait bien l’image d’un grain qui devient une plante pour visualiser le Royaume de Dieu.
Le Royaume de Dieu n’est pas là tous prêts pour nous. Le Royaume de Dieu n’a pas de tickets qu’on peut acheter.
Le Royaume de Dieu est pour tout le monde comme quand on jette de la semence en terre.
On doit tous laisser croître cette petite plante. On doit le laisser devenir un arbre magnifique.

Quand on a un jardin on y mets les plantes qu’on veut y avoir.
Là je mets les fleurs, là je mets les légumes, là je veux un arbre. 

Dans un jardin il y a toujours beaucoup à faire.
Mais jamais le jardinier ne peut faire plus qu’assister. Il ne décide pas quels grains devient des plantes.
Sans semence il n’ y a pas des plantes. Sans terre les plantes ne croissent pas. La terre devient la plante. La croissance d’une plante c’est un processus magnifique.

Dans notre âme, dans nos coeurs, on peut trouver ça aussi.
Des idées peuvent croître dans nos coeurs et peuvent devenir tres grandes.
Quand on haït ou quand on aime, souvent on ne regarde que ces idées.
Ce qu’on haït, ce qu’on aime, celui qu’on haït, celui qu’on aime, souvent n’est qu’un image. Cet image ne doit pas correspondre avec la réalité.
On peut deviner que le sujet de notre amour ou de notre haine n’est pas là.
L’image cultivée dans nos têtes doit correspondre avec la réalité pour l’amour ou la haine d’être compréhensible.
Quand on ne regarde que les images qu’on a cultivé et on refuse de les comparer avec la réalité on est prêt à devenir sexiste, raciste, sûr de soi même. 

Mais comment peut on comparer la petite plante croissante qui est le Royaume de Dieu avec la réalité?
Comment est ce qu’on peut savoir c’est bien le Royaume de Dieu et pas une mauvaise herbe?
Le jardinier décide quelles plantes restent dans le jardin. Il décide si une plante est une mauvaise herbe.
Pouvons nous être des jardiniers? Jésus disait que le Royaume de Dieu est comme quand on jette de la semence en terre. Il disait aussi que quand on dorme ou vielle, nuit et jour la semence germe et croît sans qu’on sache comment.
Dans l’histoire racontée par jésus nous ne sommes pas des jardiniers. Nous trouvons une plante croissante sans avoir fait grand chose à aider cette plante.

Si on continue avec l’image des idées qui sont des plantes, on arrive à un problème.
Peut on discerner le Royaume des autres idées? Peut on discerner ce qui est de Dieu de ce qui est de nous mêmes?
On risque de dire qu’une idée remplie de haine est en fait la volonté de Dieu.
Comment est ce qu’on peut discerner?
Comment est ce qu’on peut connaître la volonté de Dieu?

Jésus, n’a t’il pas nous appris que toute la loi peut être résumé en deux règles? „Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.”

Des idées qui ne correspondent pas à ces deux règles ne peuvent pas être valable comme idées qui appartiennent au Royaume de Dieu.
Tous formes de haine, de racisme, de sexisme, de penser qu’on est plus qu’un autre n’appartiennent pas au Royaume de Dieu.
Ce sont des mauvaises herbes qui doivent être éliminer.

Le Royaume de Dieu est comme la semence qui croît. La croissance est un processus qui ne cesse jamais.
Nous pouvons comparer la croissance, de par exemple un arbre, avec la croissance spirituelle.
Nous pouvons comprendre que devenir de plus en plus bon dans certains sujets est comparable avec la croissance des plantes.

Je crois que les églises peuvent aider en montrant les gens les petites herbes du Royaume de Dieu.
Je crois aussi que c’est une tâche très responsable.
Tout le monde doit semer, tout le monde doit trouver le Royaume de Dieu de soi même.
On ne peut jamais dire qu’on sais tous et que nous sommes mieux que les autres.
On peut lire les mots de la Bible ensemble. On peut prier ensemble. On peut espérer qu’on sème.

Quand on veut devenir tres bien dans un sport il faut s’entrainer.
Pour s’entrainer c’est essentiel d’avoir de la motivation.
Pour être motivé c’est bon d’entrainer ensemble avec des autres et d’avoir un entraîneur.
Ca ne donne pas la garantie qu’on va devenir des grands atlètes. Mais c’est presque impossible de le faire seule.

On peut comparer les églises à des instituts sportives.
Nous nous entrainons pas ici. Mais écoute ce que je veux dire.
L’entraînement est souvent répétitive. Autrement on aurait pas des résultats.
Est-ce qu’on ne dit pas toujours presque le même message d’amour dans les églises?
Je sais qu’il y a beaucoup des gens qui pensent que ce n’est pas vraiment necessaire d’aller à l’église le dimanche matin. Ils savent bien ce qu’on dit ici. Ils savent qu’il faut aimer son prochain.
Mais il y a un grand différence entre savoir avec sa pensée et savoir avec son âme.

C’est bien possible de devenir un grand atlète sans avoir l’aide d’un entraîneur.
C’est bien possible de devenir bon sans l’aide d’une église.
Mais n’est ce pas plus facile de ne le pas faire seule?

Je ne dit pas que vous devez amener tous vos voisins au culte s’ils veulent ou pas.
Comme l’entrainement, ça marche seulement si on le veut de soi même.
Et qui est cet entraineur a l’église?
Est-ce moi? Est-ce votre pasteur? Est-ce toi même? Est-ce ton prochain?
Ou est-ce Dieu?
Jésus, n’a t’il pas dit: „Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.”

Les arbres cessent jamais à croître.
Le petit grain semé en terre germe et croît et ne cesse pas à croître.
Pourquoi est-ce si important que cette image de croissance et perpétuelle?
Pourquoi est-ce si important que cette image parle de croissance?
Il ne s’agit pas de notre croissance, mais du Royaume de Dieu.
Le Royaume de Dieu croît pour nous, pour tous d’un manière different, mais il s’agit du même Royaume.
En voyant que le Royaume de Dieu est là nous aussi, nous commençons à croître.

„Le Royaume de Dieu est comme quand un homme jette de la semence en terre; qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment.”

„Le croyant qui médite la loi de Dieu est comme un arbre planté pres d’un courant d’eau.”

Laissons continuer à croître dans notres vies.
Laissons continuer à croître dans nos foi.
Laissons continuer à croître dans le Royaume de Dieu.

Amen.

0 reacties

- Er zijn nog geen reacties geplaatst.



Plaats een reactie

U bent nog niet ingelogd; hierdoor kunt u nog geen reactie plaatsen.
Ga eerst na de inlogpagina. Als u geen ZeelandNet abonnemenent heeft kunt u een gast-account gebruiken.